Faire de l’information le remède

Gabon: Une enquête révèle des insecticides toxiques Rambo sur les marchés

0 710

Une alerte officielle est lancée par la Direction générale de la Concurrence et de la Consommation (DGCC) du Gabon. Après enquête, la structure confirme la présence sur le marché d’insecticides Rambo nocifs à la santé.

Avec les ravages causés par le paludisme et la Dengue, les insecticides prospèrent sur les marchés africains. L’une des marques en vogue dénommée Rambo possède une formule avec des composés toxiques. 1% de Propoxur, 1% de Dichlorvos, 0,04% de Cyfluthrin. Alors que la composition indiquée contient plutôt 0,25% de Transfuthrin, 0,20% de Pemethrin, notifie la DGCC.

En plus du Gabon, l’insecticide Rambo est répandu aussi en Côte d’Ivoire et sur plusieurs marchés africains. Les produits contrefaits et illicites alimentent un vaste marché qui occasionne une perte de 50 milliards de dollars pour l’Afrique, selon l’OCDE. Les dommages sur la santé passent sous silence et les États manquent de synergie efficiente.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref