Faire de l’information le remède

Covid-19 : La CEDEAO alerte sur la gravité encourue et sensibilise les populations

0 146

C’est à travers un message transmis par le Président de la commission de la CEDEAO, que l’Institution ouest africaine lance l’alerte « au respect des consignes » pour briser les chaînes du Covid-19. La CEDEAO constate la gravité encourue et sensibilise les populations.

« Le Président de la Commission de la CEDEAO présente ses condoléances au Burkina Faso et souhaite un prompt rétablissement aux personnes affectées par le virus », comme souligné dans l’adresse de l’ivoirien Jean Claude Kassi Brou, occupant cette responsabilité.

Le Burkina, pays fragilisé par l’insécurité dans la partie sahel de l’espace CEDEAO dénombre une centaine de cas diagnostiqués positifs au virus Covid-19. La malnutrition, le manque d’eau affecte fortement cette région. Cela rend difficile l’application des mesures d’hygiène recommandées pour éviter la propagation du Covid-19.

« La Commission de la CEDEAO est résolument engagée à accompagner tous les Etats membres dans leurs efforts pour enrayer cette pandémie », précise l’Instance.

Certes, sur le continent, le premier foyer de la pandémie s’est localisé dans le nord de l’Afrique, mais, en zone subsaharienne la promiscuité et la précarité sociale freinent la mise en pratique des mesures barrières. Une raison qui motive un appel régional au « respect des consignes usuelles d’hygiène ».

« Le président de la Commission appelle les populations à mettre en œuvres les mesures recommandées par les Autorités sanitaires et au respect des consignes usuelles d’hygiène », insiste-t-il auprès d’une communauté où le brassage et la porosité des entrées constituent des réalités quotidiennes.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref