Faire de l’information le remède

Eau: Une chercheuse suisse invente un dispositif économique

0 515

Alors qu’elle participe à un sommet sur l’innovation, en Afrique du Sud, Devi Bühler découvre les pénuries d’eau et stress hydrique excessif dans ce pays. Eurêka ! Cette chercheuse suisse élabore un projet pour améliorer la collecte et la gestion de l’eau avec une énergie autonome.

«Voir les problèmes sur place m’a énormément motivée», s’exclame Devi Bühler, cette femme qui compte parmi les scientifiques au service de l’épanouissement humain. En effet, l’accès à l’eau potable pour tous constitue un levier essentiel dans la réalisation des Objectifs du développement durable(ODD). Le salon-lavoir LaundReCycle, recueille l’eau sous différentes formes puis la traite. L’eau de pluie comme celles des lessives ne sont plus rejetées mais traitées et économisées. L’ensemble de ce dispositif innovant fonctionne avec l’énergie solaire. Un gain multiple pour les domiciles, les hôtels, les services de laveries.

En 2017, pendant que la scientifique Devi Bühler arrive en Afrique du Sud, la ville de Cap et bien d’autres sont confrontées à des pénuries d’eau dramatiques. De retour dans son pays, la Suisse, elle ne se contente pas de profiter de l’abondance de l’eau chez elle. Avec son savoir universel, cette chercheuse propose une solution adaptée à plusieurs régions d’Afrique et du monde. D’ici 2050, de graves pénuries d’eau menacent de frapper de nombreuses zones urbaines sur la planète bleue. Les conséquences d’un tel fléau sur la santé publique sont imprévisibles.

 

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref