Faire de l’information le remède

Pêche: Pus de 250 femmes formées pour ameliorer la filière en Mauritanie

0 399

L’implication massive des femmes dans la filière pêche en Afrique capte l’attention des partenaires au développement en Mauritanie. Suite à une enquête réalisée par l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID), au moins 1800 femmes ont été recensées dans cette chaîne de valeurs.

La pêche constitue un pôle économique important pour la Mauritanie. Ce pays bénéficie d’un espace maritime avec plus de 600 espèces. C’est l’une des zones les plus riche pour la pratique de la pêche. Cependant, plusieurs acteurs en Mauritanie souffrent de professionnalisme dans l’exercice de la pêche artisanale. Dans la ville de Nouahinou, au nord de la Mauritanie, les pêcheurs réalisent 250 000 tonnes de prises en mer annuellement. Cette localité se positionne à la tête de la filière pêche en Mauritanie. L’opportunité sous-jacente d’impact direct sur les droits économiques, sociaux et culturels des communautés a inspiré le projet Promopêche. 60% de la population en Mauritanie a moins de 25 ans. Sauf que, près de la moitié des 15-24 ans est sans activités professionnelles. D’où, l’urgence d’une action collective dans les secteurs porteurs sous exploités.

Selon Alliance Sahel, 250 vendeuses de poisson viennent de bénéficier pour la première fois d’une formation dans leur secteur d’activité. « Hygiène et qualité », c’est sur ce thème que ces centaines de femmes rehaussent leurs capacités pour plus de rentabilités et un travail décent.

« Pêcheurs artisanaux, mareyeurs, transformateurs et transformatrices des produits halieutiques, vendeuses de poissons », sont impliqués depuis le choix des formations jusqu’à la mise en oeuvre de leurs projets, rapporte Alliance Sahel.

Au-delà de la Mauritanie, dans l’espace maritime francophone ouest africain, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, entre autres, font face aux départs massifs des jeunes dans les barques de l’immigration clandestine. Un tel projet pour la professionnalisation de la filière pêche constitue un creusé d’opportunités globales. Ceci étant, des défis de sécurité sur les côtes du golfe de Guinée sont à prendre en compte.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref