Faire de l’information le remède

Valoriser les cultures et construire un avenir pour l’humanité

0 168

Renaissance. Un engagement évocateur, alors, à la tête du ministère éponyme, Mallam Issa, proclame « la culture au cœur de nos politiques publiques pour en faire le principal levier de développement durable», au cours de ces rencontres ACP.

Quelques jours après des réflexions soldées par des propositions au président malien Ibrahim Boubacar Kéita, mandaté par l’UA pour la revalorisation des cultures locales, se tient la 5ème réunion des ministres de la culture du groupe Afrique Caraïbes Pacifique(ACP) au Niger. Son homologue Issoufou Mahamadou instruit une vision qui corrobore: « la culture doit participer à la construction d’un meilleur avenir pour l’humanité, d’un monde plus soucieux d’humanité que de rentabilité ».

Le ministre de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, Assoumana Mallam Issa, dont le pays pilote la conférence des ministres de la CEDEAO rassure de l’engagement des États membres à consacrer au moins 1% de leur budget à la Culture. Ceci, sans omettre d’encourager l’implication du secteur privé dans cette cause commune. Au Niger, un programme de Renaissance culturelle est entamé.

« La prise en compte de la culture dans l’identification des programmes à financer dans le cadre du partenariat ACP-UE », est ainsi stipulée dans la déclaration de Niamey libellée. Le sous-secrétaire Général Département des Questions politiques et du Développement humain, du groupe ACP, Léonard-Emile Ognimba, mentionnera par ailleurs qu’il s’agit de la réaffirmation d’un précédent engagement pris à Bruxelles en 2017. La culture et la créativité se positionnent comme fondements du développement économique et durable. Trois ans plus tard, l’attente d’une cohérence budgétaire devrait prendre forme d’ici 2025.

Le président nigérien lance ainsi un appel à des échanges multilatéraux sincères et riches des diversités, pour un engagement commun qui porte des fruits pérennes pour l’humanité. Cet extrait de son discours retentira au cours des travaux débuté du Samedi 19 au dimanche 20 octobre au Palais des congrès. Écoutons: « Pendant longtemps, il a été admis que seules les valeurs occidentales sont favorables au développement économique avec notamment la mise en exergue du lien entre protestantisme et esprit capitaliste. Avec le développement économique de certains pays asiatiques comme le Japon, la Corée du Sud, Singapour et la Chine, on admet que les valeurs asiatiques du confucianisme peuvent être favorables au développement économique apportant ainsi la preuve que chaque société peut construire ses propres alternatives au modèle de développement économique adopté en occident, modèle de développement qui est aujourd’hui unanimement admis comme étant   responsable du changement climatique.»

Dès le 30 Octobre débute à Dakar, Les Ateliers de la pensée avec en mire, le « Basculement des mondes et pratiques de dévulnérabilisation ». Un programme de quatre jours réunissant tous les points cardinaux pour mieux penser avant l’action.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref