Faire de l’information le remède

« Frappez-le ! »: Alpha Condé trahit la démocratie

ALPHA CONDÉ RÉQUISITIONNE L’ARMÉE CONTRE LE PEUPLE DE GUINÉE
0 173

Cet ancien militant pour la démocratie porté par les cantiques d’illustres artistes dont le reggae man Tiken Jah Fakoly, sombre dans une autocratie des plus affligeante. Après l’échec de sa politique sociale et la perpétuation de la corruption, Alpha Condé devient le leader de la tristesse et de l’anxiété en Afrique de l’ouest. « Frappez-le ! »

Tout comme le Togo où une parodie d’élection vient de s’achever avec autant de frustrations que de contestations, Alpha Condé et sa bande optent pour l’accaparement du pouvoir et l’assujettissement du Peuple de Guinée. « Frappez-le ! »

Âgé de 81 ans, s’il le pouvait ce citoyen à qui le Peuple de Guinée a accordé sa confiance, se dresse avec les moyens de l’État contre les droits les plus essentiels. Aidé tout comme au Togo par une corruption mûrie. Ces deux pays se classent 130ème/180. En Guinée le niveau de pauvreté atteint 60%, frappant un Peuple majoritairement jeune (19ans). « Frappez-le !»

La CEDEAO, l’UA, l’UE et l’OIF gênées implorent Alpha Condé. Cependant comme une gang déterminée à accomplir sa forfaiture, l’obstination s’empare de ces autocollants au pouvoir d’État. Avec les preuves d’abus les plus ignobles sur des civils, ce gouvernement choisit de réquisitionner l’armée pour accroître la terreur. La société civile et l’opposition n’ont d’autre choix qu’un assaut aux mains nues pour chasser loin d’elles la captivité. « Frappez-le! »

Ces élections anti-démocratiques se déroulent ce 1er mars(date désormais reportée sans consensus). Alpha Condé l’a lui-même dit, quiconque se dresse contre la manifestation de la liberté d’expression et les principes démocratiques, «Frappez-le !».

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref