Faire de l’information le remède

Exposition: Jacobleu sur la montagne des libertés préservées

0 171

C’est le numéro 1 en avant-gardisme artistique dès que la francophonie s’épanouit toute colorée. Depuis ce mercredi 7 octobre, Jacob expose les signes des avenirs à choisir. Ce 17, l’Artiste peintre et écrivain, ouvre les portes de la galerie Lebasquiat pour la danse des yeux toiles.

C’est le géant des montagnes, les défis quelques soient les reliefs se subliment sous son bâton stellaire. Au cœur des souffrances électorales et sociales, ce pinceau grave dans les pierres pour apporter depuis l’intérieur paix et sécurité.

La Côte d’Ivoire, la Guinée et plusieurs autres pays d’Afrique de l’ouest dandinent dans les poubelles des ambitions labiles. Jacob appelle à ne pas finir haché sur les rails de l’histoire.

« Et nous avons dormi au chevet …
des indépendances biaisées
des rebellions armées
des dictatures bien traitées
de nos richesses privatisées
Et notre avenir est entrain d’être avalé.
Afrique, restons un jour éveillé ! », psalmodie Jacobleu avec l’espérance vigoureuse d’une prospérité partagée. Le choix de la beauté dans la dualité est tout tracé sur les œuvres du géant des montagnes. Il a été tantôt dit, le bâton de Jacob connaît les reliefs de l’humanité. Alors, sur les dunes de la lagune Ebrié, le Directeur des Rencontres internationales des arts numériques et visuels éjecte les fardeaux sociétaux des femmes et réinvestit dans le lien inter-communautaire.

A Man, au sommet des montagnes, sa bienveillance sociale constante, a vu naître le Festival Tonkpi Nihidaley. « La Côte d’Ivoire est riche de sa diversité culturelle. Préservons la Paix et la cohésion sociale », insiste Jacobleu, pour ne pas que les rêves des générations périssent à la recherche d’un eldorado.

Les libertés de manifester et d’opinions se comptent en permanence sur la longue liste d’intimidations en Côte d’Ivoire. Un récent arrêté interministériel proroge l’interdiction des manifestations sur la voie publique depuis ce 14 octobre. Il y a 10 ans, le pays sortait d’une guerre, cependant, le processus électoral tourmente encore populations et investisseurs. La pandémie Covid-19 affecte l’expression artistique. Jacobleu construit avec détermination dans ces crises sanitaires et politiques le regard de l’histoire et des tableaux miroirs pour mieux apercevoir les trajectoires.

Les risques d’un recul démocratique et d’une fracture sociale au cœur des communautés sont patents. L’opposition dans sa large majorité boycotte l’élection en Côte d’Ivoire et appelle à la désobéissance civile. « La situation en Côte d’Ivoire est juste ahurissante ! », s’exclame Pascal Terrasse, ex-député français. Et de souligner en alerte, « la communauté internationale sera responsable d’avoir tourné le dos au bon fonctionnement démocratique de ce pays. Où est la Francophonie ? ».  Chacun trouvera ses réponses avec ses propres mots au cours de cette exposition de l’Artiste Jacobleu depuis la commune de Cocody, carrefour Saint Jacques.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref