Faire de l’information le remède

Manu savoure « de nouveaux horizons »

0 347

L’intemporel Manu Dibango ouvre le ciel floral de Biarritz ce mercredi 13 août, au plaisir des âmes basques et de la diaspora africaine. La température est au brassage musical. Première étape de nouvelles aventures métissées. Un voyage mêlé au parfum de l’hortensia Anne Etchegoyen.

Ce registre excite davantage ce fauve de la scène aux multiples talents: chanteur, saxophoniste, pianiste. Pour lui, « un musicien doit partir à la découverte de nouveaux horizons ». Car, « quand on s’enferme dans notre zone de confort ce n’est pas intéressant ».

Ce syncrétisme musical féconde avec Lamoureux, un orchestre de musique classique. Manu va distiller la verdure du ndolé du Cameroun dans ce mariage symphonique. Une saveur pour ces spectateurs hâtifs.
600 titres. Manu Dibango. Véritable patrimoine mondial. L’artiste honore cet autre rendez-vous galant à Paris, dès octobre 2019.
D’ores et déjà, cet été, Manu Dibango délecte avec 70 autres artistes l’harmonie des cultures, magnificence réussie d’un monde en commun.

Source d’inspiration des stars comme Michael Jackson, Rihana ou Jay-Z, le paternel ami des musiques offre à Biarritz ce jour, veille de l’Assomption, un phare de mélodies colorées à déguster comme des gâteaux.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref