Faire de l’information le remède

Côte d’Ivoire: Une couronne nationale pour les vivants de l’Art

La promotion du genre par l'art
0 309

La Compagnie Ivoire marionnettes fait son chemin, auréolée de trophées d’envergure pour la qualité du travail. Après deux sacres sectoriels décernés par le ministère de la Culture et de la francophonie, c’est la reconnaissance nationale par la 1ère institutions de la République. L’équipe de Soro Badrissa reçoit le prix national d’excellence 2019 pour les Arts vivants.

À l’échelle internationale, le talent de ces artistes marionnettistes a déjà conquis plus d’un. Ivoire marionnettes est détentrice pour deux fois d’affilée de la médaille d’or des 7ème et 8ème éditions des jeux de la francophonie organisées en France et en Côte d’Ivoire.

De fil en aiguille, les marionnettes en miniature ou géantes de la Compagnie s’envolent. Elles veulent davantage investir l’espace public pour véhiculer des messages de sensibilisation sur des défis planétaires. Immigration, enfants apatrides, cette « Main qui donne » et recycle cartons, restes de tissus, boutons et autres objets refoulés donne de voir un résultat d’une beauté remarquable. La mascotte des écureuils du Bénin lors de la CAN 2019 de football porte cette emprunte. Protéger l’environnement par l’art. De véritables acteurs du développement durable. Promoteurs d’une jeunesse créative et non fugitive, entre vagues et garde-côtes.

Encore peu connu en Côte d’Ivoire, l’art de la marionnette se trouve de jeunes ambassadeurs au talent et à la persévérance de géant. La Compagnie Ivoire marionnettes sera en attraction du 14 au 19 octobre 2019 avec des invités internationaux pour la 2ème édition des Rencontres internationales de la marionnette d’Abatta (RIMA), afin de valoriser le street art.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref