Faire de l’information le remède

Arts martiaux : Deux médailles d’Or avant les JO de Tokyo

0 307

« Les arts martiaux m’ont transmis des valeurs de solidarité, de partage et de respect », l’auteur de cette citation vient d’honorer la Côte d’Ivoire son pays. Il s’agit de l’athlète Taekwondoïste Cheick Cissé. De plus, la fierté est double et paritaire. Mlle Ruth Gbagbi triomphe autant à l’Open international d’Espagne. Deux récompenses pour la Côte d’Ivoire, et non des moindre, des médailles d’Or.

Le 1er médaillé d’Or de la Côte d’Ivoire aux jeux olympiques (J.O), en 2016 à Rio de Janeiro, demeure à la tête du Taekwondo mondial. Cheick Cissé, avant les prochains J.O décroche une victoire en Or à l’Open International d’Espagne. L’anglais Caden Cunningham a subi la puissance technique du barbu ivoirien, champion Olympique au cours de cette finale. Le russe Kamalov Rafael le précède après une demi-finale qui servait de mise en garde pour le prochain adversaire. Les JO 2021 à Tokyo se préparent ainsi avec dextérité du côté des athlètes ivoiriens.

Ruth Gbagbi s’impose par un KO sur Lopez Léa et sa concitoyenne espagnol Cécilia Castro n’arrivera pas à faire mieux.

A ces compétitions de l’Open international, participent 350 athlètes. Cette 18ème édition, a le mérite de vaincre les barrières accrues par la Covid-19, comme sait bien le faire le sport.

Ce sont, « plus de 60 athlètes et para-athlètes réfugiés qui s’entraînent actuellement dans l’espoir de concourir aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 », confie les l’ONU.  A cet effet, « le HCR travaille en étroite collaboration avec le Comité international olympique (CIO) et le Comité international paralympique (CIP) afin de soutenir les athlètes réfugiés qui continuent de s’entraîner, malgré les défis posés par le déplacement et la pandémie de Covid-19, sans renoncer à leur rêve de participer physiquement aux JO de Tokyo ». Le sport contribue à rétablir la paix et participe au développement des pays.

D’ailleurs, le ministère du tourisme en Côte d’Ivoire, n’a pas hésité à brandir sa fierté dès la victoire des athlètes ivoiriens à l’Open international d’Espagne, avec deux médailles d’Or. « Grosse fierté ivoirienne🇨🇮 ! Nos athlètes en Taekwondo ont encore fait honneur à la Côte d’Ivoire lors de l’Open International d’Espagne🇪🇸 », se réjouit le ministre Siandou Fofana.

Pendant que d‘autres citoyens se battent pour remporter des médailles et faire la fierté du pays, certains bloquent le déroulement des cours avec des canaris de menaces. Dans la ville de Bouna, ce lundi 19 avril, un canari badigeonné de sang et d’un oiseau mort se trouvaient dans un établissement scolaire. Les cours sont suspendus, le sport aussi, la communion est entachée. Les retards causés par les préceptes culturels déshumanisant sont nombreux. Plusieurs sportifs, lors des tournois sont freinés dans leur passion par ces menaces.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref