Faire de l’information le remède

Plus de 31% de la population d’un village tués dans le Centre du Mali

0 184

Le Mali est à nouveau consterné. Le village Sobane-Kou, dans le Centre du pays, a été attaqué et dévasté dans la nuit de dimanche à lundi. Au moins 95 corps comptabilisés, retrouvés dans les décombres des cases détruites. Calcinés. Soit 31,66 % de la population de ce village qui ne compte que quelques 300 habitants ont péri dans cette attaque perpétrée par des hommes armés. Les éléments d’Amadou Koufa sont accusés. Le groupe terroriste de cet homme est très actif dans la région depuis 2015.

Depuis son incrustation dans cette zone, ce groupe djihadiste recrute essentiellement dans les rangs des éleveurs Peuls. Les attaques perpétrées généralement contre les villages Dogon entrainent alors des représailles de ces derniers. Les violences inter-communautaires ( Peuls-Dogon) sont récurrentes dans le centre et le nord du Mali.

La section locale des droits de l’homme de l’ONU dénombre au moins 551 morts dans ces attaques avec près de 200 blessés, depuis janvier 2018.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref