Faire de l’information le remède

Côte d’Ivoire : Les enseignants devenus menuisiers pour sauver l’école

0 147

 

Face à la précarité et au déficit d’infrastructures éducatives, les enseignants de la localité de Bouna, au nord-est de la Côte d’Ivoire, décident de réparer les tables blancs de leur école.

Bouna est située dans le district du Zanzan et dans la région du Boukani, une zone où l’accès à l’éducation des filles comme des garçons demeure un challenge. Avec un manque criard de cantines scolaires, en 2018 le Boukani trône en tête des régions avec des établissements secondaires sans électricité. 63,4% d’écoles secondaires sont sans électricité. Cette défection d’électricité touche l’ensemble du système éducatif local bien plus gravement.

Outre, les tout petits au primaire, sont des milliers à parcourir plus de 3km pour arriver à l’école. 1260 parmi eux transpirent sur plus de 5km au quotidien pour accéder à l’enseignement de base. Une fois à l’école, il faut au moins s’asseoir pour écouter, participer et apprendre.

L’initiative bénévole des enseignants de Bouna, entreprise ce samedi 12 octobre, constitue un modèle de RSO( Responsabilité sociétale des Organisations). A l’issu de celle-ci, une quarantaine de tables bancs ont été réparées. Les enseignants entendent multiplier ce genre d’actions civiques et solidaires.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref