Faire de l’information le remède

31% sur 42 millions de dollars d’aide humanitaire

0 291

Sur la somme de 42 millions de dollars nécessaire pour apporter une réponse humanitaire efficiente, moins de la moitié a été réunie. Ce cri de cœur des partenaires humanitaires lancé par OCHA intervient sous la pression d’un plan de résistance au Covid-19 et à la l’insécurité alimentaire. Des vulnérabilités persistantes sur l’ensemble du territoire du Mali.

« 3,5 millions de personnes sont maintenant en insécurité alimentaire et 5 millions le seront entre juin et août 2020 », déplore l’agence humanitaire onusienne présente sur place avec ces communautés vulnérables au Mali. Depuis 2016, c’est le nombre record de souffrance s’agissant d’urgence nutritionnelle. En cause, la crise sécuritaire à laquelle s’ajoute la pandémie de la Covid-19.

Seulement 31% des moyens sollicités sont opérationnels pour aider ces milliers de déplacés et de personnes dont l’activité économique se précarise à grande vitesse.

Dans la région de Mopti, où un don de 1000 masques de la mission locale OIM (Organisation Internationale pour les Migrations) plus de cent mille déplacés (102 480) ploient en attente d’assistance humanitaire.

La Covid-19 a causé à ce jour 85 décès et touchée 1461 personnes au Mali. Plus grave, l’insécurité alimentaire et les menaces armées déciment malgré des solutions existantes

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref