Faire de l’information le remède

[Soldats de la vie] : Ne tournez pas le dos aux sages-femmes et aux centres de santé

Ne tournez pas le dos aux sages-femmes et aux centres de santé!
0 174

La célébration internationale des sages-femmes ce 05 mai après celle des pompiers le jour d’avant impose d’accentuer la sensibilisation générale et l’hommage aux professionnels de ces métiers vitaux. Ne tournez pas le dos aux sages-femmes et aux centres de santé est une invitation pour rappeler l’importance de continuer à fréquenter les centres de santé pour les consultations et les vaccinations. Le Covid-19 s’évite par respect des mesures barrières et sécuritaires. Comme preuve, En Côte d’Ivoire, le ministère se réjouit de la chute des infections à l’intérieur du pays.

Pendant que la riposte contre le Covid-19 se déploie, d’autres risques sanitaires surgissent à cause de la méfiance des populations à fréquenter les centres de santé. A ce propos, l’Unicef insiste sur la disponibilité des vaccins tels que ceux de la rougeole et de la polio. Au cœur de ce suivi sanitaire de base se trouvent les sages-femmes, les infirmiers et ce personnel en première ligne sur le front médical. En effet, les indicateurs sur la mortalité infantile en Côte d’Ivoire jusqu’à l’âge de cinq ans interpellent toutes les parties. Les probabilités de mourir dans les premiers mois de vie et le cinquième anniversaire s’estiment entre 33 et 96 pour mille. En plus, les idées reçues et les pratiques dangereuses se propagent comme le vent et s’incrustent dans les veines des citoyens.

Dans cette interview intégrée, une jeune sage-femme apporte quelques réponses comme conseils bon à savoir afin de protéger la santé de la mère et de l’enfant.

Quelles fréquences idéales pour les tétées ?

Il faut nourrir le bébé à la demande. Pas de fréquence !

Une mère peut-elle se permettre de consommer de l’alcool ?

L’alcool est déconseillé au mère allaitante.

Y a-t-il un âge recommandé pour le sevrage du bébé ?

Deux(2) ans.

La forme des seins ?

Elle n’influence pas la quantité de lait. Plus le bébé tête moins, plus le lait dans le sein fait défaut. Le manque de lait est aussi dû à l’alimentation de la nourrice. Alors, il faut que le bébé tête fréquemment et la maman aussi doit bien manger.

C’est courant d’entendre des mamans exprimer les bienfaits pour la nourrice de s’enivrer et de rendre soul le bébé par l’allaitement de sorte que celui arrête de pleurer. Des rumeurs fusent autant que ce genre d’intox depuis l’apparition du Covid-19. Chaque mère et chaque enfant portent aussi des préoccupations sanitaires personnelles.

Dans l’ouest de la Côte d’Ivoire et à Abidjan, plusieurs alertes reviennent sur des tests de vaccinations contre le Covid-19 alors qu’il s’agit de campagnes habituelles de vaccinations. Cette célébration de la sage-femme rappelle que ce personnel médical représente les premiers défenseurs des droits de la femme et de l’enfant. Il convient que cette profession désormais organisée en Ordre national prenne part à des réponses créatives et des alternatives pour maintenir le cap de l’amélioration de la santé maternelle et infantile. A ce propos, le ministre de la santé et de l’hygiène public, Aka Aoulé s’exclame : « j’exhorte la population à continuer de fréquenter nos établissements sanitaires notamment pour la vaccination de nos enfants, pour les consultations prénatales de nos femmes et de nos sœurs et pour tous les problèmes de santé afin de ne pas créer une autre crise sanitaire à la fin  du Covid-19 ».

La pandémie du Covid-19 est maîtrisée progressivement grâce au respect des mesures barrières et sécuritaires. Aucun cas n’est apparu à l’intérieur du pays depuis deux semaines. Le ministère dénombre 1432 cas confirmés dont 693 guéris. Pour cette maladie et pour d’autres traitements ou vaccins, les établissements sanitaires restent ouverts. Ne tournez pas le dos aux sages-femmes et aux centres de santé!

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref