Afrique Pacifique

« Les relations sans sexe, ça existe toujours ? »

 « Les relations sans sexe, ça existe toujours ? »

« Les relations sans sexe, ça existe toujours ? », s’interrogent-elles. Une telle préoccupation peut constituer des heures de débats. Mais va-t-elle finir par des ébats ou des tessons qui éclatent ? L’écrivaine Anaïs Nin va mettre les pieds dans le plat pour prévenir chaque âme. Pour l’auteure du Journal de l’amour, « seul le battement à l’unisson du sexe et du cœur peut créer l’extase ».

Depuis trois jours, celui-ci cherche des gens pour un plan cul dans la zone de Lyon. Sa position est alors catégorique. Construire une relation sans avoir des relations sexuelles ressemble à une aberration. Sûrement, qu’importe la durée de cette période d’attente ou pas. En Côte d’Ivoire, cet avis reçoit plusieurs adhésions. Au point de mériter des supporters qui offrent des bières. L’un s’exclame : « sans sexe il n’y a pas de relation. Sinon, je peux dire que je suis sorti avec Rihanna », puis de fous rires en découlent.

Il devient rarissime de construire des relations sans prédation sexuelle. Au point que, la lutte s’engage entre les potentiels partenaires, avec des moyens et des conséquences souvent problématiques. Ce soir, « mieux que le sexe, désolé », reçoit une oreille partenaire qui vraisemblablement ne sert pas à bien plus, comme en témoigne l’illustration. Une comparaison cocasse, entre celui ou celle qui a le sexe qu’on a souvent désiré et la console de jeu.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
P