Afrique Pacifique

Le diabète continue ses ravages et précipite la mort avec la Covid-19

 Le diabète continue ses ravages et précipite la mort avec la Covid-19

Le diabète continue de faire des ravages dans le monde et et en toute sournoiserie, cette maladie a tué plus de 360 000 personnes en Afrique subsaharienne en 2019, rapporte la Fédération internationale du diabète (FID).

Près des trois quarts de ces décès touchent des personnes de moins de 60 ans. Ce niveau de mortalité correspond à la proportion la plus élevée dans le monde pour ce groupe d’âge. « Tout le monde peut avoir du diabète. Mais 50 % des cas de diabète de type 2 peuvent être évités en adoptant un mode de vie sain », sensibilise l’OMS (Organisation mondiale de la santé ). Un soutien à des proches les soulage énormément. 

Ce 14 novembre, le monde entier adresse des messages d’empathie et de sensibilisation pour réduire les souffrances causées par le diabète. La pandémie de la Covid-19 accroît les vulnérabilités et la létalité des personnes atteintes de diabète. « Le taux de mortalité lié à la Covid-19 en Afrique est nettement plus élevé chez les patients avec du diabète », alerte l’OMS. Une étude de l’agence onusienne pour la santé montre un taux de létalité quatre fois supérieur chez les diabétiques. Soit, 10,2 % contre 2,5 % pour l’ensemble des patients atteints de Covid-19. Alors que, en Afrique, 219 000 personnes sont décédées, après avoir contracté le coronavirus.

 

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
P