Afrique Pacifique

Zoo : 70% d’espèces menacées évoluent dans un espace assaini

 Zoo : 70% d’espèces menacées évoluent dans un espace assaini

Le Zoo d’Abidjan compte une population de six lions

Entrée Zoo d'Abidjan
Entrée Zoo d’Abidjan
Les mesures sanitaires pour le bien-être des animaux apprivoisés s’améliorent au Zoo d’Abidjan, après plusieurs mois de rénovation. Autrefois insalubre, ce parc animalier abritant 70% d’espèces menacées lance sa réouverture depuis ce lundi 20 décembre 2021.
Estimée à 530 millions de FCFA, la rénovation du Zoo d’Abidjan, propose des conditions animales de vie mieux suivies et un cadre d’accueil plus sécurisé pour les visiteurs. Avec, par ailleurs, un parc urbain de divertissement qui déploie une série de jeux 3D.
Au niveau des conditions sanitaires, dès l’entrée du parc, à votre droite sur la colline, une clinique équipée est exclusivement destinée aux soins animaux. Elle comprend une salle de soin, un bloc pour les chirurgies et à titre préventif, le recours aux autopsies est possible sur place au Zoo d’Abidjan.
Pour faciliter le suivi des animaux, des appartements ont été aménagés pour le personnel administratif. Laura, nouvelle Curatrice du Zoo d’Abidjan espère améliorer les rapports entre les humains et les autres espèces animales grâce à son travail. « Le Zoo abrite 70% d’espèces menacées », confie-t-elle. Son désir : les protéger et suivre les descendances le long de la réintégration en milieu naturel. Pour Laura, l’homme peut contribuer à l’épanouissement animal et dans cette cohabitation durable, « rendre heureux les animaux ».
Le Zoo d’Abidjan, affiche désormais sur un panneau, son règlement intérieur, appliqué à tous. « Interdit de donner de la nourriture aux animaux », peut-on lire sous ce nouveau logo qui vise à proposer un écosystème convivial en milieu urbain, non pénible pour les animaux.
En effet, le système d’infrastructures d’évacuation promet un fonctionnement salubre pour éviter les risques sanitaires, telles que les zoonoses. Outre, sur le plan éducatif comme au niveau de la sécurité et de la discipline, des panneaux d’informations scientifiques sur chaque enclos soutiennent l’action des Guides du Zoo d’Abidjan.
L’animal apprivoisé, le plus âgé, du Zoo d’Abidjan est la tortue géante des Seychelles. Ce parc compte une population de six lions venus d’Afrique du Sud et d’importants bassin de crocodiles. Entre autres, le faux-gavial d’Afrique et les crocodiles nains rentrent dans un plan de collection déjà amorcé. Des rencontres éducatives pour connaître les espèces protégées dans leur ensemble, pourront contribuer à la lutte contre le braconnage. Comme au sport, la mobilisation citoyenne pour la vie des autres espèces contribue à celle des humains. Au Zoo d’Abidjan, un éléphant s’appelle CAN (Coupe d’Afrique des Nations). Le pachyderme installé dans ce Zoo national rappelle tant de défis environnementaux urgents en Côte d’Ivoire, ce pays dont l’éléphant est au cœur de l’emblème.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
P