Afrique Pacifique

Droit des femmes: splendide poésie des mathématiques

 Droit des femmes: splendide poésie des mathématiques

« Le lien de sympathie le plus fort entre les mathématiques et la poésie est peut-être l’invention sans fin de chacune », remarque le mathématicien David Smith. Un regard qui interpelle sur le lien entre l’instinct et la logique. Voire, l’impact des résultats techniques du potentiel humain sur l’épanouissement individuel ou sociétal. Entretemps, l’instinct transporte des particules d’une intelligence émotionnelle active, dans le rythme poétique de la vie.

Ce 14 mars, le monde entier célèbre les mathématiques. Ci et là, les encouragements se multiplient pour motiver les femmes à la pratique des mathématiques et des sciences dites exactes en général. Mais, miss mathématiques fait moins de battage que miss kpêtou !

Le rêve demeure permis toutefois pour d’éventuels changements positifs des mentalités. Ainsi, la vie prend tout son sens. Outre, des aptitudes à construire avec logique, discipline et démonstration perspicace des éléments finis et infinis, les mathématiques tout comme la poésie optimisent l’inventivité. « L’essence de la poésie est l’invention; une invention qui en produisant quelque chose d’inattendu surprend et ravit », résume le Dr Johnson. Alors pour optimiser le capital humain face aux besoins familiaux et sociétaux, Jean Ferrat rappelle que « la femme est l’avenir de l’homme ». Cette assertion poétique trouve tant de démonstrations mathématiques qui doivent mobiliser l’intelligence émotionnelle dans divers leaderships. Tenez vous bien ! Au Maroc, le Ministère de l’inclusion économique de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences: « voudrait porter le niveau d’activité de la femme de 22% à 45% à l’échéance 2035 », déclare le ministre Dr Younes Sekkouri, pour le nouveau modèle de développement de ce pays.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
P