Afrique Pacifique

CAN 2022: Six(6) cartons pour rappeler les règles du jeu dès l’ouverture

 CAN 2022: Six(6) cartons pour rappeler les règles du jeu dès l’ouverture

La CAN 2022 démarre avec un match riche en vitalité. Ce 09 janvier 2022, au cours de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations(CAN), le Cameroun, pays organisateur affronte le Burkina Faso. Trois cartons jaunes sanctionnent cette rencontre inaugurale. Puis, durant le deuxième match de cette journée d’ouverture, les règles du jeu s’imposent à l’Éthiopie, qui écope d’un carton rouge. « Le sport a le pouvoir d’offrir un cadre universel pour l’apprentissage de valeurs, contribuant ainsi au développement des compétences personnelles nécessaires pour une citoyenneté responsable », relève l’UNESCO.

Les co-bénéfices du sport touchent chaque citoyen en plus des entreprises et des athlètes. Le sport représente un canal de sensibilisation, de renforcement des potentiels et de transmission des valeurs. Cependant, cela se fait grâce aux règles du jeu, comme le requiert la protection de notre environnement. Pour la santé de ses habitants et celles des autres pays, le Burkina Faso choisit de se battre et remporter aussi la coupe de la réduction des émissions de 29,42 % à 30,76 % d’ici 2030.

Les désagréments et les désastres causés par la dégradation de l’environnement sont concrets et si violents, qu’ils sautent aux yeux. En effet, l’année 2021 enregistre les hausses des températures les plus élevées sur le continent africain, alerte l’organisation météorologiques mondiales(OMM). Cela représente un carton jaune à chaque échelle des responsabilités. De cet avertissement oraculeux, un carton rouge peut surprendre désagréablement.

Se lever et agir à toutes les échelles facilite la vie à nos familles. Si, elles constituent l’équipe de nos durs labeurs quotidien, prenons soin de leur vie en contribuant à la protection de l’environnement. Ces initiatives concrètes pour notre santé personnelle et commune, sont toutes aussi urgentes que la quête de pain quotidien et des plaisirs. Tous les délices restent possibles parce que la richesse de l’environnement permet d’en espérer.

« Le PNUD aide 44 pays africains (dont 6 petits États insulaires en développement, 27 pays les moins avancés et 31 pays en situation de fragilité) à réviser leurs Contributions Déterminées au niveau National (CDN) », souligne cette organisation initiatrice de cette Coupe sur l’un des écoumènes les plus vulnérables au dérèglement climatique.

Dans ce programme d’efforts mutualisés à travers les CDN, 40 interventions d’adaptation dans l’agriculture, la santé, le développement urbain et l’eau, permettent à l’Éthiopie de poursuivre son « objectif de réduction d’émissions plus élevé de 68,8 % (contre 64 % dans la CDN initiale) dont 14 % en tant qu’effort inconditionnel », encourage le PNUD.

Certes, les deux premiers matchs de la CAN se sont soldés par des défaites pour le Burkina(2-1) et l’Éthiopie, mais avec l’environnement ces équipes ont encore le souffle oxygéné pour les prochains matchs. L’unique but du Cap-Vert face à l’Éthiopie comptabilise à quatre les buts marqués durant la cérémonie d’ouverture de la CAN 2022, avec un total de six cartons.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
P