Faire de l’information le remède

Ocean Viking bloqué : Préméditation d’un drame par l’Europe

0 447

11 Septembre 2001, près de 3000 personnes meurent dans un attentat aux USA. Le monde entier s’émeut devant ce drame qui frappe sans contrôler les nationalités. 11 Septembre 2020, à ce jour, plus de 20 000 macchabées croupissent dans la méditerranéen. Hommes, femmes, enfants, familles, ces vies peuvent être sauvées. Ce cauchemar humanitaire est d’autant plus atroce quand un navire-ambulance de sauvetage est bloqué depuis un mois en Europe, pendant que les vagues engloutissent des centaines de personnes. Pour la libération de l’Ocean Viking, une pétition disponible en ligne peut être signée. Des manifestations aussi se déroulent dans plusieurs villes.

Afin d’alerter l’opinion sur la responsabilité collective vis-à-vis du drame humanitaire prémédité dans la méditerranéen, des ressemblements se projettent à Strasbourg, Rennes et Perpignan, ce samedi 12 septembre.

Déjà en août, « A Paris, à Marseille, à Lyon et à Toulouse, des bénévoles ont bravé la grêle, la pluie et le vent, à l’instar des milliers de personnes qui risquent leur vie en mer pour fuir l’enfer libyen », rapporte l’ONG SOS méditerranéen, en charge l’Ocean Viking.

Cela dit, les dirigeants européens se montrent sciemment sourds. Évoquant la pression juridique que subit cette opération humanitaire de secours en mer, Fabienne Lassalle estime que « l’Europe et ses Etats sont complètement sourds à ce drame pour être solidaires avec l’Italie », pays où le navire croupit. L’accord de Malte, quatre ans après son application, se trouve dans les tiroirs enrobés par la Covid-19.

Les migrants sur place en Europe deviennent des cibles de toutes sortes de suspicions. Ce jeudi 10 septembre, dans un arrêté préfectoral, Pas-de-Calais suspend « toute distribution gratuite de boissons et denrées alimentaires » entreprises par des associations sans mandats, pour éviter la propagation de la Covid-19. La maire de Calais, Natacha Bouchart, favorable à cette décision, se confronte à la colère des associations. Dans la presse française, Utopia 56, par la voix d’Antoine Nehr, confie à quel point « cette mesure s’inscrit, une fois de plus, dans une politique d’épuisement et de non-accueil des migrants en France, et plus particulièrement à Calais ».

L’incendie survenu à Lesbos cette semaine, confirme l’amertume réservée aux migrants, malgré les moyens existants dans ces pays, pour un accès à la dignité humaine. Certains se sont retrouvés sur des tombes pour trouver un reposoir.

Entretemps, la paix et la diplomatie ne font pas bon ménage pour rétablir la sécurité en Libye, au Sahel et en Afrique de l’ouest, singulièrement. A fortiori, asseoir une justice sociale.

Plus de 111 000 personnes ont déjà signé la pétition lancée pour la libération de l’Ocean Viking. Le lien pour contribuer : https://www.change.org/p/lib%C3%A9rez-l-ocean-viking-2 . « Liberté pour Océan Viking
Honte. Honte à ceux qui retiennent ce bateau », s’exclame Martine.

Les mobilisations citoyennes générales conduisent à des changements pour un monde plus humain et une justice sociale universelle.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref