Faire de l’information le remède

Désir fidèle

0 68

Vois-tu à quel point elle me manque
A toi je confie cet amour immense
Crois-tu qu’il entend
Combien je me noie dans son silence
La musique des rayons de ses yeux
C’est la note de vie qui circule en moi
Parfois il m’arrive de lui dire au-revoir
Comme un vœu pieux ce soir
Depuis sa voix m’éloigne des déboires
Ainsi gravirent-ils les montagnes dans plus de joie
Sous la tornade jusqu’au matin avec la belle étoile
Entre leurs mains, sur leurs lèvres
Ils s’énamouraient d’un désir fidèle
Qui rêvait et grandissait sans cesse.

A lire aussi

L'essentiel

Appréciations

En bref